4,5 sur 5

Fabrication française

069 44 42 44

Comment Augmenter Le Ph D'une Piscine ? Découvrez Le Guide !

Comment augmenter le Ph d’une piscine : astuces et conseils pour un équilibre parfait

Le Ph d’une piscine est une mesure essentielle qui influence la qualité de l’eau et le confort des baigneurs. Un niveau trop bas peut causer divers problèmes, notamment une désinfection inefficace et une irritation pour les yeux et la peau. Dans cet article, nous vous présentons différentes méthodes pour augmenter le Ph de votre piscine de manière efficace et naturelle.

Comprendre l’importance du Ph dans une piscine

Le Ph, ou potentiel hydrogène, est une unité de mesure permettant d’évaluer l’acidité ou l’alcalinité de l’eau. Dans une piscine, il est essentiel de maintenir un équilibre entre ces deux conditions avec un niveau de Ph compris entre 7,2 et 7,6. Une eau légèrement acide favorise une désinfection plus efficace grâce aux produits chimiques utilisés. Toutefois, un Ph trop bas (inférieur à 7) peut engendrer des problèmes tels que :

  • Irritation des yeux et de la peau des baigneurs
  • Corrosion des équipements de la piscine
  • Détérioration des revêtements des bassins
  • Troubles de l’eau

Ainsi, il est primordial de connaître et de maîtriser son niveau de Ph pour garantir une qualité optimale de l’eau dans sa piscine. L’augmentation du Ph peut être réalisée à l’aide de plusieurs méthodes naturelles ou chimiques, que nous vous exposons ci-dessous.

Méthodes et produits pour augmenter le Ph d’une piscine

1. Le bicarbonate de soude

Le bicarbonate de soude, également appelé bicarbonate de sodium, est une solution naturelle et efficace pour augmenter le Ph de votre piscine. En additionnant cet ingrédient à l’eau, il contribue à élever le niveau d’alcalinité (TAC), qui influe directement sur le Ph. Voici comment procéder :

  1. Diluez le bicarbonate de soude dans un seau d’eau
  2. Ajoutez progressivement la solution dans la piscine
  3. Mélangez à l’aide d’un balai-brosse afin d’obtenir une répartition homogène
  4. Vérifiez régulièrement l’évolution du Ph avec une trousse de mesure en plastique adaptée

Notez qu’il convient d’utiliser cette méthode avec parcimonie, car trop de bicarbonate de soude peut causer des désagréments tels qu’une eau trouble et un traitement inefficace. Assurez-vous donc de ne pas dépasser les doses recommandées.

2. Les réhausseurs de Ph chimiques

Si vous préférez opter pour des moyens chimiques, sachez qu’il existe des réhausseurs de Ph spécialement conçus pour les piscines, tels que le produit Ph plus. Ils sont généralement présentés sous forme de poudre ou de liquide et contiennent des dérivés du carbonate de soude. Pour l’utiliser :

  1. Diluez une dose de réhausseur de Ph dans un seau d’eau
  2. Vérifiez la filtration et faites-la fonctionner si nécessaire
  3. Répartissez la solution homogènement dans la piscine
  4. Contrôlez régulièrement le Ph avec un équipement adéquat

Cependant, il est bon de rappeler que l’usage intensif de ces produits chimiques peut avoir des effets néfastes sur l’environnement et la santé des baigneurs. Il est donc conseillé d’y recourir modérément et en respectant scrupuleusement les précautions d’utilisation.

3. L’augmentation naturelle du Ph à l’aide des cendres

Une autre méthode naturelle pour augmenter le Ph de votre piscine consiste à utiliser des cendres. En effet, celles-ci présentent un caractère alcalin qui permet de contrer l’acidité de l’eau. Pour ce faire :

  1. Collectez de la cendre provenant d’un feu de bois ou d’autres végétaux brûlés
  2. Filtrez soigneusement la cendre pour éliminer les résidus indésirables
  3. Ajoutez progressivement la cendre dans la piscine, en la dispersant sur toute la surface
  4. Surveillez attentivement l’évolution du Ph et ajustez les doses en fonction des résultats

Cette méthode naturelle et respectueuse de l’environnement est économique et tout aussi efficace que les solutions chimiques, à condition de prendre certaines précautions quant à la provenance et la qualité des cendres utilisées.

Garder un équilibre constant et stables : recommandations et conseils pratiques

Maintenir un Ph stable et correctement régulé dans une piscine requiert une attention constante. Il est en effet essentiel de contrôler régulièrement le niveau de l’eau grâce à une trousse d’analyse ou un appareil spécifique afin d’identifier d’éventuels écarts et d’y remédier rapidement.

Outre les méthodes présentées ci-dessus, quelques bonnes pratiques peuvent aider à prévenir les fluctuations importantes du Ph de votre piscine :

  • Vérifiez et entretenez régulièrement le système de filtration pour éviter les déséquilibres dans l’eau
  • Respectez les consignes d’utilisation des produits chimiques et n’introduisez pas d’autres éléments étrangers dans l’eau
  • Lavez-vous avant d’entrer dans la piscine pour réduire les risques de contamination
  • N’utilisez que des produits adaptés à votre type de piscine, qu’elle soit hors-sol ou enterrée

En adoptant ces quelques gestes, vous contribuerez à préserver un environnement de baignade agréable et sain pour l’ensemble des utilisateurs tout en limitant l’utilisation de produits chimiques.

Parlez-nous de votre projet

Veuillez remplir ce formulaire afin qu’on puisse vous rappeler et discuter ensemble de votre projet

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.
Nom